Archives et discours


Est-il possible de tracer une frontière qui sépare l’état de paix de l’état de guerre, ce «  nihil medium  » qu’évoquait Cicéron  ? Si les terrains des conflits se sont déplacés des champs de bataille au cyber, au domaine de l’information et au big data, la question liée à l’absence d’une séparation nette, responsable de cet «  état intermédiaire  », se posait déjà à la fin des années 1930. Céline Jouin, spécialiste de Carl Schmitt, présente ce texte clef du juriste allemand – pour la première fois en français.

Le 27 septembre 1871 d’un congrès de la Ligue de la paix et de la liberté tenu à Lausanne, la parole est confiée est à André Léo, pseudonyme de Léodile Béra, journaliste et romancière française membre de l’Internationale et réfugiée à Bâle. Relire aujourd’hui le discours qu’elle prononce à propos de la Commune est une occasion de faire le départ entre une mythologie établie par les vainqueurs pour discréditer l’expérience de la Commune, et la vision de ses partisans.

L’énergie jubilatoire, l’inventivité stylistique, l’imaginaire sans limite de Boulgakov résonnent à nouveau dans cette traduction du Maître et Marguerite par André Marcowicz et Françoise Morvan. Écoutons la frénésie fracassante de Marguerite flottant dans les airs.

Photo N&B président Alfonsin Le jour où l'Argentine a changé discours de campagne d'Alfonsin politique électorale Amérique latine élections

Alors que la coalition péroniste au pouvoir en Argentine exalte la mémoire de l’ex-Président radical Rául Alfonsín, nous vous proposons d’étudier de près, à 37 ans du retour à la démocratie, quelques extraits de son discours de clôture de campagne dont ses pierres fondationnelles marquent encore aujourd’hui les esprits des Argentins.