Ulysse Lojkine


nous sommes en guerre. Vraiment ? Contrairement à une croyance répandue, les économies de guerre ne sont pas des parenthèses dans le temps, elles sont transformatrices et emportent des conséquences de long terme. À ce titre, il faut avoir en tête les leçons du passé pour appréhender cette « économie de pandémie » que nous vivons. Un bref essai d'histoire économique.

Les économies de guerre ne sont pas des parenthèses, elles sont transformatrices et emportent des conséquences de long terme. À ce titre, il faut avoir en tête les leçons du passé pour appréhender cette «  économie de pandémie  » que nous vivons.

Un bref essai d’histoire économique.

Le nouveau fordisme de droite Ulysse Lojkine

On assiste à une tendance profonde de recomposition de la ligne économique et sociale des droites dans les pays riches occidentaux, en parallèle avec leur tournant nationaliste dans l’idéologie. Cette nouvelle politique ressemble à ce qu’on pourrait appeler le «  néofordisme  ». Explications.

Statut des travailleurs de plateforme

Ces derniers mois ont donné lieu à des développements importants dans la bataille mondiale qui se livre autour de l’économie de plateformes. Mais l’un des domaines les plus actifs de cette lutte est celui du droit, et plus précisément du droit du travail. Cartographier les centaines de décisions à ce sujet dans le monde permet de noter une jurisprudence mouvementée, dépendant évidemment des diverses législations nationales.

Gabriel Zucman est un jeune économiste de renommée mondiale, auteur de la Richesse cachée des nations (2013) issue de sa thèse dirigée par Thomas Piketty, aujourd’hui  assistant professor à l’université de Berkeley. Il prend régulièrement position sur des questions brûlantes, comme la lutte contre l’évasion fiscale des multinationales, la flat tax de Macron ou celle de Trump. Il a gracieusement accepté de répondre à nos questions à la mi-novembre 2017.

Pourquoi ce Nobel d’économie est si particulier  ? Pour comprendre, voici un résumé – non exhaustif – des apports théoriques majeurs du trio d’économistes récompensés le 14 octobre  : leurs avancées remarquables en économie de l’éducation et leurs résultats concernant l’usage du microcrédit dans les pays en développement.