Lucille Fradin


Le divorce entre le Parti populaire européen et le Fidesz de Viktor Orban n’était pas la seule actualité politique de la semaine dans la bulle. Après la Hongrie, qui a déjà reçu 500 000 doses du vaccin chinois, c’est au tour de la République Tchèque et de la Pologne de commander des doses auprès de Pékin. La Slovaquie, quant à elle, a commandé 2 millions de doses du vaccin russe Spoutnik V.

Signé ce dimanche 15 novembre par écrans interposés, l’accord de partenariat économique global régional (RCEP) devient le plus grand accord commercial au monde. Alors que le contexte de crise sanitaire force au repli sur soi et au protectionnisme, le RCEP se dresse comme une réaffirmation en faveur du multilatéralisme et du libre-échange puisqu’il prévoit, à […]

Initialement prévu fin mars, le sommet UE-Chine s’est finalement déroulé par vidéoconférence le 22 juin dernier. Le duo européen constitué d’Ursula von der Leyen et de Charles Michel a rencontré le président chinois Xi Jinping et son bras droit Li Keqiang. Si la précaution a largement dominé les échanges, l’Europe a désormais pris conscience du rapport asymétrique de puissance entre la Chine et les Etats-Unis et a donc adopté un ton plus ferme, qui laisse entrevoir l’ébauche de traduction concrète d’une doctrine géopolitique européenne.

Les conséquences économiques du Brexit sur les PIB des pays membres de l'Union européenne

Malgré un contexte atypique, les négociations du Brexit se poursuivent par écrans interposés. A l’issue du troisième cycle de discussions relatives au Brexit, Michel Barnier a évoqué «  des ouvertures modestes  », «  aucun progrès sur les sujets les plus difficiles  », «  des positions divergentes  » et «  un manque d’ambition du Royaume-Uni  ». La critique est franche, le ton singulièrement pessimiste, faisant ressurgir le spectre d’un Brexit sans accord.