Archives et discours


Cette semaine, le président de la Russie a un nouveau visage — non plus celui qui menace ou qui massacre les traîtres, mais celui qui temporise, qui concède et qui louvoie. Dans le chaos d’une guerre qui s’étend jusqu’au Kremlin, la politique devient elle aussi une simple épreuve de force et Poutine, un chef de gang de plus en plus au pied du mur — qui prononce ces mots rapides que nous traduisons et commentons ligne à ligne.

Une armée irrégulière russe avance vers Moscou — ou peut-être pas  ; l’armée russe est enlisée face à la contre-offensive ukrainienne — ou peut-être pas. Alors que l’étendue de la crise semble entrer dans une dimension quantique, le président ukrainien vient de prendre la parole pour définir la position de l’Ukraine — espace de stabilité dans le chaos des guerres poutiniennes  : «  la sécurité du flanc oriental de l’Europe ne dépend que de notre défense.  »

Hier dans la nuit, le chef de la milice Wagner, l’ancien cuisinier du Kremlin Evgueni Prigojine, s’est soulevé contre son maître. C’est un pronunciamento  : une milice de plus en plus centrale dans l’ordre de l’État se lance à l’assaut du Kremlin. Il en appelle à l’armée et à la population russe pour renverser Vladimir Poutine. Dans ce brouillard où rien n’est sûr, nous traduisons et commentons son discours solennel de ce matin — sa première contre-attaque.

Une rébellion contre l’ordre mondial. La pax americana a-t-elle pris fin le 24 février 2022  ? Après le choc de l’Ukraine, Fiona Hill appelle la diplomatie des États-Unis à s’inspirer de certains de ses partenaires européens, et à manœuvrer à la manière d’un kayak inuit dans un monde accidenté — plutôt que d’avancer comme un supertanker.

«  Alors que nous étions occupés à célébrer la fin de l’histoire, l’histoire préparait son retour.  » Dans son premier discours public depuis qu’il a quitté la tête du gouvernement, Mario Draghi tente de qualifier l’ère actuelle  : sur les cendres de la mondialisation des années 1990, une guerre qui s’étend depuis l’Ukraine jusqu’aux disruptions économiques et sociales qui traversent le continent.

Doctrines de la Chine de Xi | Épisode 40

Le plan de la Chine dans la guerre technologique ne date pas d’hier. Dans ce discours de 2016, Xi Jinping exposait pour la première fois la nécessité d’intégrer Internet au cœur du modèle économique et sécuritaire de Pékin — et «  d’attaquer les cols stratégiques  » de l’innovation. La guerre étendue est déjà là. Un texte fondateur, pour la première fois traduit et commenté, à étudier de près.

Doctrines de la Chine de Xi | Épisode 39

Certains textes sont aussi dangereux que des armes. En 1999, le petit précis de stratégie de Wang Xiangsui et Qiao Liang a été un tournant  : des années plus tard, La Guerre hors limite est toujours là. Mais sa version mise à jour est plus étendue, plus ambitieuse  : à l’ère de l’information, la Chine doit provoquer le fléchissement de l’Amérique en prenant le contrôle d’un organisme qui «  a échappé à l’Empire  » — Internet.

Doctrines de la Chine de Xi | Épisode 38

C’est un appel destiné à 100 millions de personnes — les membres du Parti communiste chinois. Son but  ? Les pousser à «  étudier et mettre en œuvre la pensée de Xi Jinping  ». La grande «  campagne d’éducation thématique  » lancée par Xi lui-même dans ce discours est une étape de plus dans le renforcement de son pouvoir personnel. Nous le traduisons, nous l’expliquons.