Syrie. Malgré la perte de contrôle territorial et la fin du califat, l’organisation de l’État islamique continue à se mobiliser. La continuité de Daech repose sur un ensemble de facteurs déterminants qui lui permet de se reconstruire.

Il est nécessaire de souligner le fait que Daech possède une expérience de reconstruction organisationnelle. L’organisation djihadiste a été fondée, en octobre 2006, par Abou Omar al Baghdadi sous le nom d’« État de l’Irak islamique ».1 Cette organisation avait une structure qui ressemblait à un modèle étatique, puisque al Baghdadi avait mis en place des ministres en charges d’affaires diverses comme la Santé et la Défense.2. La première version de la structure organisationnelle s’inscrivait donc dans le cadre national de l’État irakien en proposant une hiérarchie ministérielle classique, qui n’avait pas pour ambition de se mobiliser au-delà des frontières nationales.

L’organisation djihadiste a vécu son premier tournant organisationnel suite à la mort de son fondateur et l’arrivée de son successeur Abou Bakr al Baghdadi en 2010. Ce dernier a décidé d’entamer une reconstruction organisationnelle fondamentale qui s’est reflétée sur la mobilisation ainsi que les ambitions du groupe. Al Baghdadi s’est déclaré calife en 2014, en établissant un modèle de contrôle territorial basé sur une nouvelle hiérarchie pyramidale.3 En tant que calife, Al Baghdadi présidait un ensemble de conseils, comme celui de la choura et celui des Affaires militaires,4 censés configurer une structure centralisée de Daech, qui avait pour objectif de contrôler les branches implantées au sein de divers pays. La perte du contrôle territorial en Irak et en Syrie a obligé Daech à se reconstruire afin de continuer à se mobiliser.

Le discours récent d’Abou Bakr Al Baghdadi a souligné le fait que l’organisation vivait sa deuxième étape de restructuration. Le leader de Daech se présente désormais en tant qu’Emir Almo’menien ou émir des croyants plutôt que calife.5 Une déclaration révélatrice du fait que Daech reconnait sa défaite territoriale et que l’organisation décide de ne pas se présenter, pour l’instant, en tant que califat.

Daech a donc décidé de prendre du recul sur son objectif d’instaurer le califat dans le but de reconstruire son organisation. Al Baghdadi a notamment appelé à recourir à la stratégie de « l’épuisement des ressources » en ciblant des intérêts humains, militaires, économiques et logistiques afin d’épuiser les États. Al Baghdadi fortifie également son leadership au sein de l’organisation en déployant son contrôle sur douze branches affiliées à l’organisation, notamment en Syrie, Libye, Tunisie, et Turquie.6.

Cette nouvelle stratégie illustre le fait que Daech ait décidé de faire un pas en arrière dans la réinstauration du califat. Selon cette stratégie, le processus d’instauration du califat consisterait premièrement à épuiser les États et à recruter de nouveaux membres, afin d’« administrer la sauvagerie » dans  un territoire contrôlé, c’est-à-dire de mobiliser les services tels que la sécurité et la santé7. Cela devrait permettre à l’organisation de dominer un territoire, étape nécessaire pour réinstaurer un califat8.

Perspectives :

  • Malgré sa défaite militaire, Daech reconstruit son organisation afin de s’adapter à son contexte.
Sources
  1. Texte de soutien à l’Etat de l’Irak islamique, CIA, 25 septembre 2009
  2. Etat Islamique de l’Irak, Le deuxième gouvernement de l’Etat de l’Irak islamique, 22 septembre 2009
  3. أول ظهور لـ « الخليفة » الداعشي.. أبو بكر البغدادي , La première apparition du calife de Daech Abou bakr Albaghdadi, al Arabiya, 5 juillet 2014
  4. «الدولة الإسلامية»: من «البغدادي المؤسس» إلى «البغـدادي الخليفة», L’Etat islamique du fondateur au califat Abou Bakr Alboughdadi, Al Akbar, 10 jullet 2014
  5. أبو بكر البغدادي : ما الرسائل التي حملها ظهوره الأخير؟, Abou Bakr Alboughadadi : Quels messages véhiculés par sa dernière apparition?, BBC Arabic, 3 mai 2019
  6. بالفيديو والصور| ماهي الملفات التي تسلمها البغدادي في الفيديو المذاع؟ بينها سيناء وتركيا , Quels sont les dossiers récus par Alboghdadi dans sa vidéo, Wakae3, 29 avril 2019
  7. CAFARELLA Jennifer, WALLACE Brandon, ZHOU Jason, ISIS’ Second Comeback, Institute for the Study of War, juin 2019
  8. Ces étapes sont illustrées dans le livre intitulé « L’administration de la sauvagerie », page 16, écrit par Abou Bakr Alnagi, qui est considéré comme une des références principales de l’État islamique.