Camillo Casola


Les bouleversements politiques du millésime 2020 n’ont pas épargné le continent africain. Pour savoir comment l’Afrique va affronter l’année 2021, il faut récapituler  : nous avons demandé à des spécialistes de présenter leurs éclairages par zones géographiques. Un tour d’horizon qui montre à la fois les différences et l’interconnexion sur le continent.

Il est probable que les principales initiatives économiques et commerciales en place, ainsi que les plans d’aide humanitaire et d’aide au développement, resteront inchangés. Après le désintérêt de l’administration Trump, le continent bénéficiera de l’adhésion renouvelée de Washington aux principes du multilatéralisme. La promotion des pratiques démocratiques et du respect des droits de l’homme sera une priorité de la diplomatie américaine.

Afrique : la plus grande zone de libre échange du monde en construction

L’Afrique n’a pas été épargnée par la pandémie du nouveau coronavirus. La propagation rapide du COVID-19 sur le continent est un sujet de grave préoccupation. Si les tout premiers cas confirmés étaient liés à des groupes européens, ce qui fait peur maintenant, c’est l’activation des chaînes locales de transmission qui aggrave encore les perspectives d’une diffusion généralisée du virus et menace de mettre à rude épreuve les capacités de gestion et de réaction africaines. Les fragilités des systèmes de santé, sur un continent où le nombre de lits de soins intensifs est dramatiquement rare sont des sources majeures de préoccupation, si l’on considère les besoins de prévention, de diagnostic et de contrôle dans les situations d’urgence.