Asie septentrionale

Long format

Comme à chaque élection présidentielle ayant eu lieu en Biélorussie depuis 1994, Alexandre Loukachenko est arrivé en tête des suffrages avec 80  % des voix lors du scrutin qui s’est terminée le dimanche 9 août. Cependant, de manière inhabituelle, des manifestations sans précédents aussi bien en termes de mobilisation que de violences ont eu lieu suite à la publication des résultats pour contester les chiffres officiels et soutenir la candidate de l’opposition, Svetlana Tikhanovskaya.

Cette semaine, la présidente de la Confédération suisse a choisi l’Ukraine du président Volodymyr Zelensky pour sa première visite officielle depuis le début de la pandémie. Elle se rendra notamment à l’Est du pays et abordera des questions sécuritaires et humanitaires.

Le Covid-19 en Russie a eu un impact particulièrement fort . Dans cette situation, il est intéressant de voir comment, aujourd’hui, le gouvernement russe gère le contrôle de la propagation de la contagion sur un territoire, celui de la Fédération de Russie, qui est énorme et présente des conditions extrêmement variées. Contrairement à la centralisation décidée par de nombreux États, le Kremlin a adoptée une approche visant à la régionalisation de la réaction à la pandémie. Une carte exclusive illustre ce système de déconfinement sur base régionale.

Photo N&B Poutine portrait art contemporain Vladimir Poutine : vérités et mensonges Galia Ackermann propagande russe élections Russie opposition story-telling hyperleader histoire géopolitique héritage soviétique historiographie pays baltes URSS Gorbatchev empire russe politique mémorielle Juifs Seconde Guerre mondiale

Alors que le dirigeant russe prend le masque de l’historien pour réhabiliter le régime soviétique et glorifier le rôle de l’URSS dans la lutte contre le nazisme, Galia Ackerman déconstruit ce nouveau discours de propagande. Elle appelle de ses vœux l’échec de l’agenda réel de Vladimir Poutine  : pousser pour un Yalta 2.0 qui offrirait reconnaissance et légitimité à son régime.

Aujourd’hui, mercredi 1er juillet, la Russie sera le cadre du référendum national sur la réforme de la Constitution, qui pourrait permettre à Poutine de demeurer président jusqu’en 2036.

Savez-vous ce que signifie «  мир на ближнем востоке  » en russe  ? Réponse  : «  paix au Moyen-Orient  ». En effet, alors que nous célébrons aujourd’hui, samedi 6 juin la journée de la langue russe, la Russie prend de plus en plus part au conflit israélo-palestinien.

Ces derniers jours, la Russie a multiplié ses activités en lien avec le processus de paix israélo-palestinien. Même si Moscou entretient des liens historiques et culturels étroits avec Israël et les différentes factions palestiniennes, l’initiative récente s’est développée autour de trois grands objectifs.