Études


La révolution que le président turc souhaite mettre en œuvre ne concerne pas la religion mais l’espace urbain. Pourquoi les transformations physiques des villes turques, voulues par Erdogan depuis plusieurs années, sont-elles en train de devenir le marqueur et la nouvelle ligne de front de sa politique  ?

Les écarts de genre sont fortement marqués par le sexisme et le racisme structurel et sont multidimensionnels  : dans la répartition des tâches de soins, dans les conditions de travail, dans le chômage, dans les écarts de salaires, dans l’accès aux services publics, dans les situations de sécurité. Margarita Olivera réalise ici une enquête dans laquelle elle propose une lecture féministe des effets de la crise sanitaire, en mobilisant notamment le cas brésilien.

La recherche médicale a tourné à plein régime pendant la crise pandémique mondiale. Mais comment au juste se passe la recherche dans le domaine de la santé aujourd’hui, notamment avec l’importance qu’a pris l’intelligence artificielle dans le secteur  ?
Nous avons rencontré Alexandre Gramfort afin de bénéficier de son éclairage et d’approfondir avec lui les enjeux de la recherche informatique et du domaine de l’intelligence artificielle à l’ère de l’ingénierie data-driven.

Lors de l’édition de cette année de la conférence de Munich sur la sécurité, entièrement numérique, les discours des trois dirigeants des États-Unis, de l’Allemagne et de la France ont montré un Occident qui, aujourd’hui, se déplace à trois vitesses différentes, qui représentent autant de possibilités de déviation de l’atlantisme tel qu’il est compris à Washington. L’évolution géopolitique de l’Occident dans les années à venir dépend de ces trois positions.

Vu d’Europe, «  l’arc des crises  » qui frappent l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient s’est, depuis plusieurs années, significativement rapproché des frontières du continent. Dans cette étude, fruit d’un travail au long cours, Charles Thépaut propose une nouvelle manière de construire une politique commune sur les rives sud de l’Europe, dans une démarche de clarification des conditions et des paramètres avec l’allié américain.

Il ne fait aucun doute que les élections du 14 février dernier en Catalogne ont été un événement important pour la politique espagnole, même s’il reste pour l’instant difficile de prédire de quelle manière la transformation se produira. Si prédire quelle coalition gouvernementale se matérialisera dans les prochaines semaines est ardu, nous savons du moins qu’il existe une double majorité politique qui permettra de générer un gouvernement plus stable.
Restent cinq points à retenir, qui nous permettent d’avoir une vue d’ensemble du paysage politique régional.