Londres. Le général Nicolò Falsaperna, Secrétaire général de la Défense, et Sir Simon Bollom, CEO du Defence Equipment & Support, tous les deux directeurs nationaux de l’Armement respectivement de l’Italie et du Royaume-Uni viennent de signer une déclaration d’intention pour travailler de concert au programme Tempest, un avion de combat de sixième génération qui, selon les plans, à partir du 2040 va se substituer à l’Eurofighter Typhoon.1 Ce premier accord a été conclu à l’occasion de la vingtième édition du salon Defence & Security Equipment (DSE). Les délégations vont se réunir rapidement pour fixer l’iter technique.2 Ainsi, l’Italie devient le deuxième pays européen à participer au programme Tempest après la Suède, qui a elle signé un Memorandum of Understanding (et pas une simple déclaration d’intention comme l’Italie).3

La décision de l’Italie d’adhérer à la construction d’un nouvel avion de chasse multirôle de sixième génération, c’est à dire le premier avion de combat furtif en Europe, avait été prise durant la réunion bilatérale entre l’ex-ministre italien de la Défense, Elisabetta Trenta et son homologue britannique Sir Ben Wallace à Helsinki le 29 d’août dernier en marge d’une rencontre interministérielle de l’Union européenne.4

Après quelques incertitudes, comme annoncé le 10 septembre par un communiqué de presse, le nouveau gouvernement Conte a accepté de confirmer cette décision, en la jugeant entre autres très avantageuse pour les industries italiennes du secteur. En effet, on peut noter l’engagement de sociétés de premier plan dans le projet, comme Leonardo, le second groupe industriel italien, premier constructeur mondial d’hélicoptères civils et l’un des principaux groupes internationaux du secteur aéronautique et spatial; la joint-venture européenne MBDA, leader dans la construction de systèmes de missiles; Avio Aero, productrice de moteurs pour le secteur aérospatial; et Elettronica, spécialisée dans les systèmes intégrés.5

Pour le moment, le ministère italien de la Défense a annoncé que la déclaration d’intention ne prévoyait pas d’engagement financier spécifique : on ignore à l’heure actuelle le montant que Rome va investir dans cet accord. Le pacte engage surtout les gouvernements italien et britannique à développer leurs capacités dans le secteur du combat aérien. Il s’agit d’un Government Feasibility Study conjoint, né après la publication du UK’s Combat Air Strategy durant le Farnborough Air Show de juillet 2018. Cette étude a en effet révélé une parfaite synchronie dans la vision des deux pays dans le domaine du combat aérien concernant la doctrine, l’entraînement et l’expérience opérationnelle. Il est évident que cela est une collaboration  prolifique entre les deux Défenses, et en particulier entre l’Aeronautica Militare et la Royal air Force qui emploient des systèmes d’arme communs, l’Eurofighter et le F-35.

Le programme Tempest se base sur 50 ans d’expérience que les deux pays ont acquis en matière de développement et dans le soutien aux appareils de combat et sur la collaboration étroite entre les industries nationales. Avec ce nouvel accord, les deux pays ont confirmé la commune intention d’établir une base industrielle solide pour pouvoir accroître les nombreux potentiels technologiques et assurer le succès du programme, tout en exprimant la volonté de compter sur les industries nationales. 

Perspectives :

  • Tempest n’est pas le seul projet concernant la prochaine génération d’avions de combat actuellement active en Europe. Il ne faut pas oublier, en effet, l’accord annoncé durant le salon parisien du Bourget le 12 juillet 2017 par Angela Merkel et Emmanuel Macron qui va lui aussi dans la même direction. Comment vont réagir la France et l’Allemagne face à la nouvelle d’un concurrent potentiel, surtout face aux problèmes qui déjá semblent jeter des doutes sur la faisabilité du projet?6
  • Rester à voir comment le rôle de la Suède dans le programme Tempest évoluera après l’inclusion de l’Italie.
Sources
  1. CIOCCHETTI Cristiano, Un Tempest all’orizzonte per l’Italia, Difesa Online, 6 septembre 2019
  2. BUSSOLETTI Francesco, Difesa a 5 Stelle: Italia nel progetto Tempest, il caccia che sostituirà Eurofighter, La Stampa, 4 septembre 2019
  3. L’Italia aderisce al programma britannico per il caccia Tempest, Analisi Difesa, 10 septembre 2019
  4. BUSSOLETTI Francesco, Difesa a 5 Stelle: Italia nel progetto Tempest, il caccia che sostituirà Eurofighter, La Stampa, 4 septembre 2019
  5. GUBISCH Michael, Leonardo Targets Role On UK’s Tempest Next-Gen Fighter (excerpt), Defense-Aerospace.com, 15 mars 2019
  6. BAUER Anne, Avion de combat : fritures sur la ligne Paris-Berlin, Les Echos, 16 septembre 2019