Pierre Rousseaux


La monnaie européenne accuse nombre de critiques. Largement erronés, ces préjugés sont pourtant bien ancrés dans l’opinion publique française et européenne. Sorti victorieux face à ces croyances persistantes, l’euro s’avère être un synonyme incontesté de hausse du pouvoir d’achat, augmentation continue des salaires et moindre hausse des prix par rapport aux années précédant son entrée.

Rothko MMT

De Jeremy Corbyn à Alexandria Ocasio-Cortez, en passant par Bernie Sanders ou Pierre Larrouturou, beaucoup y font allusion d’une manière ou d’une autre. Du fait de son influence sur les politiques, c’est probablement l’une des évolutions les plus notables du débat économique de ces dernières années : qu’est-ce que la Modern Monetary Theory et pourquoi fait-elle tant parler aux États-Unis et en Europe ?

Alors que l’Allemagne souffre de graves problèmes structurels, d’un secteur privé déficient ainsi que d’une croissance négative, elle conserve tout de même des indicateurs macroéconomiques favorables. Ses déséquilibres étant anciens, comment expliquer la réaction tardive du gouvernement ? Comment concilier relance budgétaire nécessaire et respect des règles budgétaires constitutionnelles allemandes ? La lente réaction allemande provient logiquement de ces règles budgétaires spécifiques. Celles-ci sont aujourd’hui remises en cause en Allemagne. Toutefois, la solution de la création d’une banque d’investissement, financée par les exceptionnels excédents allemands, semble politiquement envisageable.

La candidate désignée par le Conseil pour briguer la présidence de la Commission est une figure essentielle de la vie politique allemande. Tantôt consensuelle, tantôt impopulaire, la ministre de la Défense d’Angela Merkel devra réunir au Parlement, autour de sa candidature, une « Très grande coalition » européenne. C’est en Allemagne que sa nomination divise le plus.

En bref – À l’approche des échéances européennes de mai, chiffres et statistiques économiques sont au rendez-vous. L’analyse et le décryptage des principaux indicateurs économiques européens laissent entrevoir une situation conjoncturelle et politique divisée entre optimisme et inquiétude.