Résultat pour : chili


L’appel au boycott de la Coupe du monde n’est pas un phénomène nouveau. En 1977, le Comité pour le boycott de l’organisation par l’Argentine de la Coupe du monde de football est créé et la France devient rapidement le pays où le mouvement prend le plus d’ampleur. Pourtant, la gauche institutionnelle refuse de s’y associer. Dans cette enquête historique, Christophe Batardy compare 1978 à 2022 — et dégage des interrogations très similaires.

Lula, président de gauche, a été élu de justesse à la tête d’un pays où une droite radicale, incarnée par Bolsonaro et ancrée dans l’héritage fasciste, s’est durablement installée. Dans cette étude, Olivier Compagnon et Anaïs Fléchet reviennent sur les conditions de cette élection et ce qui attend le futur président jusqu’à son investiture le 1er janvier 2023.

L’arrivée au pouvoir de Gustavo Petro et de sa vice-présidente Francia Márquez à la tête de la Colombie ouvre une brèche. Critiqué, passé au crible, le tournant politique du pays a aussi été porteur d’espoir dans le reste de l’Amérique latine. Pour l’ancien président colombien Ernesto Samper, cette rupture pourrait marquer, sur le temps long, une transformation démocratique historique.

En octobre 2014, la Suède devenait le premier pays au monde à mettre en place une politique étrangère dite «  féministe  ». Toutefois, depuis l’arrivée au pouvoir d’un gouvernement de coalition associant des partis de droite à un parti d’extrême-droite, cette tendance pourrait changer. C’est en tout cas ce que souhaite le nouveau ministre des Affaires étrangères suédois Tobias Billström.

Annie Ernaux vient de recevoir le prix Nobel de littérature. Pour comprendre son œuvre, unique et cruciale, il faut revenir à la sociologie et notamment au rapport qu’entretient l’autrice des Armoires vides et de La Femme gelée avec l’œuvre de Pierre Bourdieu. De cet entretien fleuve émerge l’idée qui sous-tend sa démarche d’écrivaine  : utiliser l’écriture comme une arme.

Un nouveau concept est en train de définir le positionnement stratégique de l’Amérique latine. Présenté par Jorge Heine dans les colonnes du Grand Continent à l’occasion du Sommet des Amériques, le «  non-alignement actif  » a gagné une actualité nouvelle à la suite de l’invasion de l’Ukraine. Kevin Parthenay donne une lecture critique de cet ouvrage de référence et propose des pistes pour prolonger la réflexion.

Depuis que Poutine a annoncé une mobilisation partielle, 66 000 citoyens russes sont entrés dans l’UE, un chiffre en augmentation de 30  % par rapport à la semaine précédente. Dans le même temps, au moins 98 000 sont entrés au Kazakhstan et plus de 100 000 en Géorgie. Cependant, le chiffre de 260 000 citoyens russes ayant quitté le pays depuis le 21 septembre pourrait être sous-estimé. Une analyse avec 2 cartes et 2 graphiques.

À la tribune des Nations Unies, le président colombien a clairement inscrit son discours dans le contexte global de l’urgence climatique pour affronter un problème national  : «  qu’est-ce qui est le plus toxique pour l’humanité, la cocaïne, le charbon ou le pétrole  ?  » Nous en proposons une traduction commentée pour comprendre comment l’écologie de guerre rencontre la guerre contre la drogue en Amérique latine.