Entretiens


À l’occasion de la parution de son nouveau livre, nous rencontrons Olivier Blanchard, Senior Fellow au Peterson Institute for International Economics (PIIE). Pour l’ancien chef économiste du FMI, la période de remontée des taux d’intérêt ne durera pas. Il faudra compter pour longtemps dans un univers marqué par les taux bas. Dans ce «  monde à l’envers  », il devient impératif de réinventer des solutions qui articulent les politiques budgétaires aux politiques monétaires.

Dans cet entretien, le directeur général de la Banque publique d’investissement (Bpifrance) revient sur les causes et les spécificités de la désindustrialisation à la française. Pour pallier le mouvement d’une industrie qui s’est développée pendant des décennies en dehors de ses frontières, il plaide pour une approche écosystémique répartie sur l’ensemble du territoire — où la planification ne jouerait qu’un rôle sectoriel.

À l’occasion de la sortie du film Tirailleurs, produit par Omar Sy, pour lequel il est intervenu en tant que conseiller militaire et historique, nous rencontrons Michel Goya. Au-delà des polémiques stériles, il brosse un tableau panoramique des paradoxes de l’armée française dans ses interventions à l’étranger jusqu’à l’actualité du front ukrainien.

Depuis 2017, le philanthrope et opposant politique Osman Kavala est emprisonné en Turquie pour avoir osé tenir tête au pouvoir sans limite d’Erdoğan. Dans cet entretien, il revient sur son expérience de la détention et sur les méthodes autoritaires qui ont rendu possible sa condamnation à perpétuité, pour des motifs purement politiques. Témoignage rare, il partage aussi ses lectures de prison et de résistance — de Montaigne à Jean Améry.

Comment l’Allemagne conçoit-elle sa place dans le monde et son rôle en Europe depuis l’invasion de l’Ukraine  ? Nous avons interrogé Tobias Lindner, ministre fédéral adjoint aux Affaires étrangères, issus des rangs des Verts (Die Grünen)  : au nom de Berlin, il plaide pour le passage d’une «  sécurité interconnectée  » à une «  sécurité intégrée  » — qui tienne compte de la diversité des dépendances et des défis.

Alors que paraît le deuxième volume de ses Mémoires, nous revenons avec Pierre Nora sur l’obstination singulière qui a guidé sa carrière d’éditeur de livres et de revues chez Gallimard — de Foucault à Le Goff en passant par Timothy Snyder. Dans la rupture provoquée par le numérique et l’anthropocène, il appelle une nouvelle génération d’intellectuels à faire des revues autrement.

Pour l’économiste de Harvard, l’ère de l’hypermondialisation se dissipe  : les impératifs de sécurité nationale ont déjà commencé à dicter les nouvelles règles économiques mondiales. Croyant poursuivre les mêmes buts, nous cultivons des lignes de confrontation — celle ouverte entre Bruxelles et Washington ces jours-ci le montre. Comment éviter que le nouveau paradigme ne soit pire que l’ancien  ?

Proust et Joyce sont comme Trieste et Venise  : proches mais séparés culturellement. Pourtant, ils partagent un rapport étroit entre l’intériorité du moi et le contexte politique dans lequel ils inscrivent leurs grandes histoires. Au Palais Farnèse, Anna Isabella Squarzina, autrice de plusieurs travaux de référence sur Marcel Proust, dialogue avec Samuel Slote, spécialiste de James Joyce. Alors que nous commémorons les cent ans de la mort de l’auteur de La Recherche, cet entretien célèbre «  un nouveau Proust  ».

Selon l’ancien commandant suprême de l’OTAN, les vingt-quatre heures qui ont suivi l’explosion d’un missile sur le territoire polonais sont un modèle de désescalade  : d’un côté les alliés ont gardé leur sang-froid, de l’autre les Russes ont très rapidement voulu tout faire pour ne laisser planer aucun doute sur leur implication. Tant que Poutine continuera ses offensives à l’ouest de l’Ukraine toutefois, le risque que ce type d’événements se multiplie reste très élevé.