Entretiens


Après la victoire de la droite incarnée par Guillermo Lasso en Équateur et face au second tour au Pérou qui opposera Pedro Castillo (gauche) à Keiko Fujimori (droite), l’ancien président colombien, Ernesto Samper, et l’ancien ministre des Affaires étrangères équatorien, Guillaume Long, font le point sur les difficultés et les défis qui attendent la gauche progressiste en Amérique latine.

À l’occasion de la sortie de son dernier livre, Dipesh Chakrabarty est revenu sur les missions de l’historien à une époque où l’historicité se perd lentement. Il propose une collision critique pour structurer de nouveaux types d’histoire et répondre à cette question fondamentale  : «  Comment en sommes-nous arrivés là  ?  »

Poussant la réflexion au-delà de la compréhension de l’Union comme simple normative power, Anu Bradford revient dans cet entretien sur les formes et les implications de «  l’effet Bruxelles  », à un moment où la part relative du marché commun dans le PIB mondial diminue alors que les réglementations mises en place par la Commission demeurent structurantes.

Nous avons rencontré Fabrizio Barca, statisticien et économiste, coordinateur du Forum Disuguaglianze Diversità. Malgré le nombre important de postes institutionnels qu’il a occupés –  de la Banque d’Italie à l’OCDE, du ministère de l’Économie et des Finances au poste de Ministre pour la Cohésion des territoires  –, Fabrizio Barca se présente avant tout comme le porte-parole d’une vision et d’une éthique claire et convaincue organisée autour de la lutte contre les inégalités. Dans le contexte actuel de crise et de changements politiques en Italie, il nous a livré une analyse socio-politique de la péninsule, en indiquant une voie de gauche à suivre.

Juste avant qu’il soit nommé ministre des infrastructures et des transports du gouvernement Draghi, nous avons rencontré Enrico Giovannini. Dans le contexte d’un Green Deal européen, où l’Italie et l’Europe en sont-elles dans leur transition écologique, quelle est la mesure concrète de leurs objectifs  ?

Actuel Ministre du développement social de l’Argentine, Daniel Arroyo a été député national pour la province de Buenos Aires. Il est également professeur dans différentes universités en Espagne, en Italie et en Argentine. Il a également été consultant auprès de différentes organisations internationales telles que la Banque mondiale, la Banque interaméricaine de développement et la CEPALC.