Comptes-rendus


Marica Bodrožić perçoit, relève, se souvient, découvre nombre d’éléments et de signes  : des «  sténogrammes de l’âme  » qui rappellent les «  sténogrammes de rêves  » évoqués un jour par Walter Benjamin. Seuls peut-être les oiseaux sont-ils capables d’en appréhender les liens invisibles. C’est la tâche qui leur revient, c’est là le «  travail des oiseaux  ».

«  Je voulais davantage m’intéresser à l’histoire intellectuelle d’un concept, celui de « démocratie communautaire », celui de l’émergence d’une démocratie transnationale européenne.  » Nous avons rencontré Aliénor Ballangé pour discuter de son ouvrage La démocratie communautaire.

La bajamar est un roman habité par des personnages qui sont à la fois submergés par le passé et incapables de s’engager dans le présent. Si le passé les hante plus ou moins consciemment, c’est parce que les personnages ont découvert que la vie n’est rien d’autre qu’une lutte contre la vacuité de l’habitude.

«  Nous allons vivre dans un monde caractérisé par une géopolitique complexe des énergies vertes, conjuguée à une géopolitique très chaotique liée aux énergies fossiles traditionnelles. Ces deux dynamiques coexisteront.  » Après l’invasion de l’Ukraine, Helen Thompson revient sur les lignes de fracture qui marquent cet âge du désordre.

Dans ce travail épistémologique, François-Xavier Fauvelle aborde son champ d’étude comme un puzzle sans bords, dans lequel les pièces manquantes ne constituent pas des dissonances mais une invitation à explorer l’ensemble des champs du possible afin d’approcher, au plus près, les sociétés médiévales africaines.

«  Nous accordons souvent plus d’attention aux frontières en tant que résultat, en regardant nos cartes et atlas et en pointant les lignes sur la carte, ce qui ne permet pas de voir à quel point ces lignes sont en réalité dynamiques  ». Avec le réchauffement climatique et les concurrences entre grandes puissances, les conflits frontaliers sont appelés à devenir fondamentaux. Nous nous sommes entretenus avec Klaus Dodds pour mieux comprendre les enjeux autour des frontières.

«  Lorsque l’on voit ce qui se passe en Ukraine aujourd’hui, je pense que l’on peut clairement dire que la Russie a perdu la bataille du récit  ». Olivier Schmitt étudie la fascination que certains courants politiques français ont développé pour Vladimir Poutine et les stratégies d’influence à l’intérieur et à l’extérieur de la Russie.

«  Sur cette carte que trace l’autrice, nous assistons à un voyage dans le passé qui se prolonge jusque dans le présent  ». Las formas del querer, le roman d’Inés Martín Rodrigo, Prix Nadal 2022, explore les différents visages que peut prendre l’amour et s’appuie sur la mémoire pour raconter une histoire familiale.