Guerre

Long format

Vu d’Estonie, ce qui se joue en Ukraine n’est pas seulement vital pour notre sécurité. Si l’Europe échoue aujourd’hui à défendre ses valeurs, le continent connaîtra une régression vers un âge de guerres d’agression, où les grandes puissances se partagent les petits États pour créer des sphères d’influence. Pour tenir, jusqu’où sommes-nous prêts à aller  ?

L’année 2022 a marqué le retour de la guerre en Europe, modifiant les équilibres internes à l’Union et nous obligeant à repenser ensemble l’intégration et la défense du continent. Entre les nouvelles permanences et les incertitudes persistantes, une architecture inédite commence à peine à émerger. Nous identifions 10 tendances cruciales à suivre pour penser la défense européenne en 2023.

La guerre d’Ukraine est à la fois totale et limitée. Au-delà du territoire ukrainien où l’affrontement est d’une intensité maximale, ni Russes, ni Occidentaux ne parviennent à mobiliser totalement leurs sociétés. Dans ce mélange de grande fragilité et d’extrême violence, l’Europe se retrouve prise en étau.

Selon l’ancien commandant suprême de l’OTAN, les vingt-quatre heures qui ont suivi l’explosion d’un missile sur le territoire polonais sont un modèle de désescalade  : d’un côté les alliés ont gardé leur sang-froid, de l’autre les Russes ont très rapidement voulu tout faire pour ne laisser planer aucun doute sur leur implication. Tant que Poutine continuera ses offensives à l’ouest de l’Ukraine toutefois, le risque que ce type d’événements se multiplie reste très élevé.

La menace nucléaire est une arme psychologique dont la Russie abuse. Cependant, selon la doctrine russe, le recours à l’arme nucléaire est envisageable seulement en réponse à une menace portant sur l’existence même de l’État. Dans cette nouvelle mise à jour, l’historien militaire Michel Goya fait le point sur la situation des forces en Ukraine au lundi 7 novembre.

Après bientôt huit mois de conflit, la guerre conduite par la Russie contre l’Ukraine nous permet de tirer plusieurs enseignements sur la guerre moderne qui se poursuit sur le sol européen. Dans cette nouvelle mise à jour, l’historien militaire Michel Goya fait le point sur la situation des forces en Ukraine au mercredi 19 octobre.