David Allegranti

Journaliste et écrivain

David Allegranti est spécialiste de la politique italienne à laquelle il a consacré de nombreux livres. Le dernier paru est Quale Pd. Viaggio nel partito di Elly Schlein (Laterza, 2023).


Parmi les surprises de ces élections européennes figure l’émergence d’une force politique écosocialiste en Italie, Alleanza Verdi e Sinistra (AVS). L’une des élues de l’AVS est Ilaria Salis, une professeure détenue en Hongrie pour avoir agressé des manifestants néo-nazis et qui se trouve depuis plusieurs mois au cœur d’une polémique dans une Italie dominée par un gouvernement regardant Orbán avec intérêt.

Nous dressons son portrait.

Aux Européennes 2024, la Lega de Matteo Salvini est menacée. Pour tenter d’endiguer les pertes et maintenir son leadership de plus en plus contesté, Salvini a tout misé sur un général extrémiste — et extrêmement controversé en Italie — qui demeure quasiment inconnu en Europe. Des attaques contre les «  pédés  » aux références enthousiastes à Mussolini, David Allegranti a recueilli et commenté dix de ses prises de position — traçant pour la première fois le portrait européen d’une figure aux limites du politique.

En même temps que les élections européennes, plusieurs grandes villes italiennes renouvelleront les 8 et 9 juin leurs conseils municipaux. À Florence, un historien de l’art allemand, ancien directeur des Offices, soutenu par Giorgia Meloni, est en train de bousculer une vie politique locale historiquement ancrée à gauche. Réussira-t-il prendre le Palazzo Vecchio  ?

Entre conservatisme et pragmatisme, David Allegranti a cherché à comprendre le style politique «  aristotélicien  » d’Eike Schmidt.

Hier, Matteo Salvini a voulu réunir ses alliés à Florence. Ce grand raout des partis souverainistes et populistes européens devait apparaître comme une démonstration de force, à six mois des élections européennes. Mais l’effet a été mitigé, au point qu’il faut se demander à qui profitait vraiment ce rassemblement. Considérant toutes les échelles — locale, nationale, européenne — David Allegranti nous livre les clefs de ce nouvel épisode dans le processus de recomposition des droites européennes.

Dans une rentrée politique italienne agitée et alors que l’équilibre techno-souverainiste de Meloni chancelle, un membre de premier plan de la Ligue, diplômé de la Bocconi et ministre de l’Économie italien proche de la ligne Draghi, est au centre d’un jeu complexe. Giancarlo Giorgetti pourrait devenir la première cible de ceux qui, au sein du gouvernement, ont l’intention de faire exploser la loi de finances. Portrait synthétique d’une figure clef.

Dans cette étude prosopographique, David Allegranti et Francesco Maselli nous plongent au cœur des coulisses du prochain gouvernement Meloni. Au-delà des postes visibles, les parcours des hauts fonctionnaires et des conseillers de cette nouvelle phase dessinent le nouveau visage du pouvoir romain — à l’ère du techno-souverainisme.

Silvio Berlusconi vient de s’éteindre. Son émergence et sa pratique du pouvoir ont transformé, en profondeur, le paysage politique italien. Pour Giovanni Orsina, la force de Berlusconi réside dans l’utilisation de la «  méthodologie libérale utopique  », réduisant la politique à un cadre en la vidant de sa substance idéologique. Nous relisons aujourd’hui les bonnes feuilles du livre de conversations entre David Allegranti et Giovanni Orsina, Antipolitica. Populisti, tecnocrati e altri dilettanti del potere.

Portrait photo N&B de Matteo Salvini Comment devient-on salviniste ? italie poltiique intérieure parti Lega

À la veille des élections régionales en Toscane, ce portrait de la candidate Susanna Ceccardi, avatar féminin le plus abouti de Matteo Salvini, permet de comprendre la conquête de la Ligue sur cette région historiquement rouge.