Europe

Long format

Le retour d’un conflit armé en Europe en 2022 nous a obligé à repenser brutalement la catastrophe et l’improbable. Pour le réalisateur du Chant du loup, «  il faudrait appliquer au réel des questions que l’on se pose dans la fiction.  » Antonin Baudry revient dans cet entretien sur ce que le travail de l’imagination peut nous apprendre en temps de guerre.

Lors de la réunion de l’Eurogroupe qui se tient aujourd’hui, les ministres des Finances des pays membres doivent valider le plan d’action pour l’entrée de la Croatie dans la zone euro en janvier 2023. Demain, c’est le Conseil Affaires économiques et financières qui va adopter les trois derniers actes juridiques qui permettront à la Croatie d’adopter l’euro.

La campagne d’été est déjà lancée. Les prochaines semaines du conflit seront déterminées par la capacité de l’armée ukrainienne à cibler les dépôts et lignes d’approvisionnement ennemies, de manière à enrayer l’artillerie russe.

Dans cette nouvelle mise à jour, l’historien militaire Michel Goya fait le point sur la situation des forces en Ukraine au jeudi 7 juillet.

Premier roman de la jeune poétesse Slata Roschal, 153 formes de non-existence sonde cent cinquante-trois pensées d’une femme russe et allemande, convaincue que «  le monde n’a pas besoin d’elle  » et dont la plus grande qualité avouée est de savoir «  renoncer en permanence  ». Pourtant, et contrairement à ce que son titre peut laisser entendre, 153 formes de non-existence se lit ni plus ni moins que comme la quête d’une raison d’être.

Faisant suite à une autre vague de démission de ministres, la BBC a annoncé aujourd’hui que Boris Johnson allait donner sa démission. L’ardent défenseur d’un hard Brexit au cours de sa campagne de 2019 a perdu la confiance de son Parti, alors que les Britanniques considèrent de plus en plus que la sortie de l’Union a aggravé leur vie quotidienne.

Pour faire atterrir des initiatives françaises en Europe, Emmanuel Macron a dû s’appuyer sur l’Allemagne – en adaptant sa stratégie. Mettre l’Allemagne sous pression en allant d’abord chercher le soutien des autres États membres a pu assurer à Paris des succès diplomatiques importants puisqu’à l’ère Scholz, Berlin se laisse porter. Mais il n’est pas sûr que cela suffise à l’heure où, au plan interne, le Président doit commencer à agir en «  chancelier  ».