Europe

Long format

Après un séjour à Berlin, le Secrétaire d’État américain est attendu à Paris vendredi 25 juin, où il rencontrera Emmanuel Macron ainsi que Jean-Yves Le Drian. Sans grand sujet au programme, la rencontre sera principalement symbolique, mais elle n’en est pas pour autant dénuée d’intérêt. Six points synthétiques et une carte pour préparer cette visite.

Les migrations en Europe, sujet relativement délaissé ces derniers mois en raison de la pandémie, font leur retour à l’agenda du Conseil européen des 24 et 25 juin. Il sera notamment question, au cours des discussions, de renforcer la coopération avec les pays d’origine et de transit de manière à moins reposer sur l’agence Frontex, dont les résultats ont été critiqués. Six points et quelques données pour mieux appréhender le sujet.

Ces 24 et 25 juin se tient à Bruxelles une réunion du Conseil européen qui sera suivie d’un Sommet de la zone euro. Bien que certains pays n’aient pas encore transmis leurs plans de relance, cette réunion sera l’occasion de revenir sur l’état d’avancement de Next Generation EU. Sept points synthétiques pour comprendre ce moment charnière.

Après la signature par plusieurs pays européens d’une déclaration commune dénonçant la violation par la Hongrie des valeurs de l’Union européenne, la présidente de la Commission a fermement condamné aujourd’hui, mercredi 23 juin, la loi homophobe en question. Cette dernière sera discutée durant le Conseil européen qui se tiendra demain à Bruxelles, alors que la Hongrie fait déjà l’objet de procédures de sanctions. Six points et une carte pour comprendre cette séquence.

À cheval entre la Méditerranée et l’Europe continentale, les Balkans ont depuis le début du siècle été écartés du jeu géopolitique en raison de leur faible taille économique et démographique. Pourtant, loin des grands dossiers brûlants, ils sont le théâtre d’un affrontement informel entre grandes puissances  : les États-Unis, l’Union européenne, la Russie, la Turquie et la Chine, cette dernière profitant de l’enlisement du processus d’intégration européenne pour s’y imposer comme un partenaire incontournable.

Aujourd’hui, mardi 22 juin, se tient le Conseil des affaires générales, composé des ministres des affaires européennes des États membres. Plusieurs thématiques sont à l’ordre du jour, dont des auditions de la Hongrie et de la Pologne relatives à l’article 7 du TUE, la Conférence sur l’avenir de l’Europe, et des discussions concernant le processus d’élargissement de l’Union à la Serbie et au Monténégro.

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, a défendu ce lundi au Grand théâtre du Liceu à Barcelone, devant environ 300 membres de la société civile – dont la Societat Civil Catalana (SCC) et d’autres groupes qui ont mené la rébellion contre l’indépendantisme – l’approbation des grâces pour les dirigeants indépendantistes du procés. Cinq points synthétiques pour analyser la manœuvre de Sánchez.

Andreï Chevtchenko, star internationale du football et aujourd’hui sélectionneur de l’équipe nationale d’Ukraine, a été au cœur des crises à répétition qui ont touché l’espace post-soviétique depuis la dissolution de l’URSS. Passé du statut d’icône du sport à celui d’homme politique déchu après sa brève carrière au sein du parti Ukrajina – Vpered, il s’est bien souvent retrouvé tiraillé entre une identité russe et ukrainienne. Son pari d’entraîner aujourd’hui une équipe jeune et renouvelée n’est pas le moins risqué.

European Review of Books est une nouvelle revue littéraire consacrée à l’Europe dans sa définition, et dans ses frontières les plus larges. Dans cet entretien, Sander Pleij, l’un de ses fondateurs, développe les valeurs qu’il entend donner à cette revue  : ouverture, pluralité, multilinguisme… et une nouvelle manière de faire l’Europe culturelle – au-delà des frontières géographiques.

Le mardi 15 juin, le Parlement hongrois a adopté une loi comportant des éléments ouvertement homophobes, contenus dans des amendements déposés par des députés membres du parti de Viktor Orbán, le Fidesz. La Commission européenne a réagi hier soir. Huit points synthétiques et un tweet pour comprendre ce qui se joue en Hongrie.