Europe

Long format

Le RN n’a pas gagné l’élection, mais il se rapproche de la majorité

Il y a une illusion d’optique du vote barrage  : le front républicain est en réalité une coalition électorale qui n’a été rendue possible que par le jeu des désistements. Alors que la gauche arrive en tête, la question ouverte aujourd’hui est celle de sa traduction dans une coalition politique à même de se former à l’Assemblée. Une étude signée Jean-Yves Dormagen, président-fondateur de Cluster 17.

La dissolution est un droit étrange — à l’histoire instructive. Initialement perçue en 1789 comme un coup de force de l’exécutif, elle a depuis souvent conduit à renforcer le pouvoir parlementaire.

À travers les cinq vignettes historiques présentées dans cette étude, elle apparaît moins comme une arme à double tranchant que comme un couteau sans manche.

Giorgia Meloni a un problème avec son parti  : l’antisémitisme.

Il est devenu difficile de savoir comment la Présidente du Conseil italien va parvenir à s’extirper de la crise dans laquelle est plongée sa famille politique, pour la première fois si directement confrontée au poids de son héritage historique. Pour comprendre ce qui est en train de se jouer, nous essayons de démêler cette séquence à partir de 10 phrases clefs.

«  Les nationaux populistes se limitent à faire la liste de ce que les élites, les progressistes enlèvent aux gens ordinaires — sapin de Noël, feu d’artifice, steak frites, sel, sucre — sans savoir les remplacer par une perspective qui tienne la route ou qui soit motivante. Il s’agit d’un argument très fort, presque définitif. Je ne suis pas sûr que l’on ait trouvé de réponse pour le moment.  »

Sous Jordan Bardella, la France deviendrait-elle un oblast de plus pour Poutine  ?

Pour le politiste et haut fonctionnaire Nicolas Tenzer, les liens du parti de Marine Le Pen avec la Russie font peser un risque pour l’indépendance du pays, qui pourrait se retrouver exclu de décisions stratégiques internationales.

Plus elle est refoulée, plus la rage monte — jusqu’où mènera le tourbillon de violence de nos années Vingt  ?

Pour faire la genèse historico-philosophique du moment technopopuliste, une pièce de doctrine signée Carlo Invernizzi-Accetti.

Occultées par la crise politique hexagonale, des négociations clefs sont en train de se jouer dans les couloirs d’un autre parlement. Elles concernent les équilibres et les rivalités qui définiront le prochain cycle politique européen, issu des élections des 6-9 juin. Comment comprendre la nomination des top jobs  ? Quels seront les nouveaux groupes au sein du Parlement européen  ? Nous faisons le point avec le spécialiste Didier Georgakakis.

Triangulaires, désistements, reports, abstention  : pour s’orienter dans les coordonnées d’un entre-deux-tours inédit, nous avons demandé à l’un des spécialistes mondialement reconnus de la mobilisation électorale, Vincent Pons, professeur à la Business School d’Harvard, de nous aider à comprendre la physionomie que pourrait prendre le front républicain au second tour face au RN.

À moins d’une démobilisation de l’électorat centriste et de gauche au second tour, le Rassemblement national ne devrait pas obtenir la majorité absolue.

Pour la première fois dans l’histoire de la Cinquième République, la France serait donc confrontée aux exigences de la politique parlementaire et à l’art des coalitions.

À partir de notre projection exclusive pour le second tour, mise à jour des derniers désistements, nous analysons 5 scénarios.