Europe

Long format

Au second tour d’une élection primaire nationale qui a connu un fort taux de participation, le politicien conservateur hongrois Peter Marki-Zay a gagné contre la candidate de centre-gauche. Pour la première fois depuis le règne d’Orbán l’ensemble de l’opposition présente un candidat unique lors des élections d’avril 2022.

Avant d’être sauvagement assassiné le 16 octobre 2020, Samuel Paty a été professeur. Étudiant en histoire, il a aussi été l’auteur d’un mémoire de maîtrise sur la couleur noire. Pour lui rendre hommage, nous publions des extraits de ce travail – à bien des égards précurseur.

Les ministres des Télécommunications de l’Union se sont réunis, le 14 octobre, pour une visioconférence informelle afin de traiter principalement de la régulation de l’intelligence artificielle, et ainsi de construire un outil normatif qui pourrait avoir un rayonnement dans le reste du monde. L’occasion de revenir en cinq points synthétiques sur les politiques technologiques européennes actuelles et le cadre concurrentiel dans lequel elles se positionnent.

Entre l’Amérique de Biden et la Chine de Xi, comment se penser parmi les autres lorsque l’idée que l’on se fait de soi-même tire sa légitimité de l’universalisme des valeurs  ? Dans cette conversation à deux voix, les philosophes Luuk van Middelaar et Pierre Manent tentent d’affronter cette question urgente pour l’Europe.

Depuis janvier 2020, les Verts autrichiens font, pour la première fois, partie du gouvernement national en tant que partenaires d’une coalition construite avec les conservateurs. Bien que ce partenariat et l’héritage des scandales de corruption du gouvernement précédent aient soulevé des questions difficiles, les Verts ont continué à poursuivre leur engagement pour un environnement et une politique propres. Nous avons demandé à Sigrid Maurer, députée verte au Parlement, ce que signifie sa coalition avec les conservateurs, comment le parti a réussi à rester dans la compétition électorale et ce qui l’attend.

Selon Natalie Bennett, qui a dirigé le parti en Angleterre et au Pays de Galles, le statut des Verts au Royaume-Uni en tant que force politique importante dans le paysage politique ne fait plus débat. Mais dans une période où les lignes de division politique sont en train d’être redessinées, et où les anciennes loyautés envers les partis semblent en suspens, comment les Verts peuvent-ils s’aménager un espace politique propre et continuer à gagner du terrain  ?

La situation des migrants à la frontière polono-bélarusse est catastrophique. Prise dans le piège d’une instrumentalisation cynique de la part du régime de Loukachenko, elle révèle également un autoritarisme polonais croissant et les obsessions identitaires du parti au pouvoir – de même que l’incurie des institutions de l’Union face à ce désastre humanitaire.

La Cour constitutionnelle polonaise a décidé, le 7 octobre, que “les organes de l’Union européenne fonctionnent en dehors des compétences qui leur sont confiées dans les traités”. Les réactions politiques étrangères n’ont alors pas tardé à pleuvoir, y compris en France, où des figures d’extrême droite, comme Eric Zemmour ou Florian Philippot, mais aussi de gauche, comme le candidat à l’élection présidentielle Arnaud Montebourg, ont salué cette décision. L’occasion de revenir sur les réactions politiques dans les autres pays européens.