Europe

Long format

À quoi servent, au juste, les élections européennes  ? La période qui va s’ouvrir après les résultats de dimanche soir sera déterminante — à la fois sur le choix des personnes et sur le choix des politiques. Mais à l’échelle de l’Union, ce processus devra composer avec une double légitimité  : celle des peuples et celle des États.

Dans ce nouvel épisode de notre podcast «  Décoder 2024  », nous tentons de percer le secret de cette logique particulière avec l’ancien secrétaire général du Parlement européen Klaus Welle et la politiste Amandine Crespy.

Il existe un paradoxe belge  : entre la Wallonie et la Flandre, des différences très légères en matière de barycentre politico-idéologique aboutissent à des oppositions majeures d’un point de vue politico-électoral.

Pour comprendre pourquoi, il faut s’intéresser aux rapports entre la demande et l’offre politique. À la veille de l’élection, Jean-Yves Dormagen, président-fondateur de Cluster17, propose une grille d’explication.

Quarante ans après Ronald Reagan, Joe Biden s’est exprimé aujourd’hui depuis la Pointe du Hoc pour rendre hommage aux soldats américains tombés lors des débarquements de Normandie. Le Président américain candidat à sa réélection face à Trump a mobilisé l’un des symboles mémoriels les plus forts des États-Unis pour livrer un message clair  : au-delà de la commémoration, «  défendre la démocratie  ».

On commémore aujourd’hui le 80e anniversaire des débarquements de Normandie. Au-delà de son importance stratégique comme tournant dans la guerre, l’opération Overlord continue de fasciner et d’intriguer. Depuis le 6 juin 1944, aucune opération de cette envergure n’a été menée par une armée occidentale. L’historien Peter Caddick-Adams, auteur de la somme de référence De sable et d’acier. Nouvelle histoire du Débarquement (Passés composés, 2024) tente de percer la singularité d’un fait militaire devenu mythique.

Pour les entreprises, une nouvelle ère s’est ouverte. Elle est inéluctable.

Longtemps prétextes à des déclarations d’intention sans plan d’action concrets, les critères ESG sont en train de changer de nature. Politisés par les uns, décriés par les autres, ils s’écartent progressivement du champ de la communication pour gagner en sérieux. En partant de signaux faibles, Camille Putois radiographie cette mutation pour comprendre ses limites et son potentiel.

Dans quelques jours, les Européens sont appelés aux urnes pour renouveler leur parlement.

Au sein d’un paysage politique déjà fragmenté et profondément marqué par les crises, les élections des 6-9 juin pourraient creuser davantage le fossé entre les attentes des citoyens et la capacité réelle à les satisfaire. Quels seront les termes de cette difficile équation  ?

Nous vous proposons 10 points et 20 graphiques pour identifier les principales tendances à suivre cette semaine.

Dans l’Europe post-24 février, l’identité de l’Union se joue moins dans la convergence que dans la démarcation  : du marché à la puissance  ; du cosmopolitisme à la civilisation  ; de la construction à la forge.

Alors que les Européens sont appelés aux urnes, presque toutes les offres politiques de ces élections reposent sur la même question  : comment l’Europe doit-elle se positionner par rapport au reste du monde  ?

En Ukraine, l’armée européenne la plus éprouvée au combat s’invente, s’adapte et se transforme pour faire face à l’armée russe de Poutine — elle a désormais acquis une expérience qui bénéficie aussi à ses alliés. Écrivain, financier et capitaine au sein des Forces armées de l’Ukraine, Pavlo Matyusha propose une plongée unique au cœur des ressorts de la formation et de la tactique militaires ukrainiennes.