Centres

Long format

L’opéra, la psychanalyse, Sissi l’impératrice, la guerre, la valse — et beaucoup d’espions… Pour ce nouvel épisode de «  Grand Tour  », Catherine Clément nous invite à plonger dans les intrigues viennoises de la fin du XXe siècle. Elle dresse le portrait vivant d’une ville marquée par son histoire, rattrapée par ses mythes et structurée par la mémoire de la Shoah.

En Pologne, l’avortement est une question de vie ou de mort. En ce cas, comment s’étonner qu’elle divise profondément l’électorat. Dans cette conversation extraite d’un livre ayant connu un important retentissement en Pologne, Karolina Wigura et Tomasz Terlikowski discutent de leur opposition fondamentale sur la question. En creux, se dessinent les lignes de l’affrontement entre libéraux et conservateurs polonais, l’une des clefs des élections à venir à l’automne.
Cet échange est publié en partenariat avec l’hebdomadaire polonais «  Kultura Liberalna  ».

Que se passe-t-il en Allemagne  ? Face à la pression du parti et de l’espace politique, le président de la CDU/CSU, Friedrich Merz, est revenu sur ses déclarations de dimanche où il se disait prêt à envisager une collaboration au niveau local des conservateurs avec l’AfD. Chronologie et pistes d’analyse pour décortiquer ces 48 heures particulièrement intenses.

Dans une tribune publiée le 18 juillet au matin dans la Frankfurter Allgemeine Zeitung, le député au Bundestag Thorsten Frei a appelé à remettre en cause le «  droit individuel à l’asile  » et à le remplacer par une «  garantie d’institution  » appuyée sur un système de quotas annuels. Une telle garantie assurerait l’existence d’un mécanisme d’accord du droit d’asile, sans fournir la garantie de l’asile à chacun des individus en remplissant les conditions.

Dans un texte très personnel, Gilles Kepel part de sa découverte de La Lenteur, premier roman français de Milan Kundera, pour évoquer ce que cet auteur a représenté pour lui. Entre le XVIIIe siècle français et la Tchécoslovaquie travaillée par le XXe siècle, c’est une lecture intime qui se déploie, ouvrant des perspectives souterraines de l’Europe contemporaine.

L’Allemagne a longtemps été considérée comme le point d’ancrage économique et politique de l’Europe. Pour Joseph de Weck, elle pourrait aujourd’hui devenir son principal facteur d’instabilité, prise au piège d’un modèle économique fragilisé. Paradoxalement, c’est au moment où elle cesse de constituer une exception qu’elle risque de bouleverser le continent.