Numérique


Le rêve d’un Internet accessible partout à travers le monde anime de nombreuses entreprises depuis plusieurs années. Un des pionniers du secteur, OneWeb, vient de faire un grand pas en avant en mettant en orbite ses premiers satellites fin février.

Le refus du gouvernement allemand de suivre les États-Unis dans l’interdiction du matériel de Huawei pour des raisons stratégiques révèle la haute dépendance européenne à l’équipementier chinois et son retard dans la course au 5G. Une solution plus réaliste pourrait être la création d’une autorité européenne des télécommunications, pour sanctionner les opérateurs qui ne respectent pas ses règles.

Depuis 2014 et le début de la guerre contre la Russie, l’Ukraine est la cible de multiples cyber-attaques. Celles-ci se multiplient à l’approche de l’élection présidentielle qui aura lieu en mars prochain. Les puissances publiques, entreprises et experts du monde entier scrutent le cyberespace ukrainien afin d’en connaître davantage sur les dernières technologies déployées, se prémunir de la propagation de logiciels malveillants et tester des logiciels de défense contre des cyberattaques russes en vue des élections européennes de mai prochain. L’Ukraine s’est ainsi transformée en « banc d’essai » dans le domaine de la cyberguerre.