Thierry Chopin

Professeur de science politique à l’Université catholique de Lille (ESPOL) et conseiller spécial à l’Institut Jacques Delors. Il vient de publier le rapport suivant :

Bruno Cautrès, Thierry Chopin, Emmanuel Rivière, (2020) “Les Français et l’Europe : entre défiance et ambivalence. L’indispensable “retour de l’Europe en France”, Rapport, n°119, Institut Jacques Delors, mai 2020


Nul n’est prophète en son continent. Cinq ans après la Sorbonne et quelques mois après avoir lancé l’idée d’une Communauté politique européenne, Yves Bertoncini et Thierry Chopin dressent un bilan de l’action européenne du président français — et formulent une recommandation  : il est temps de délaisser le costume du grand architecte surplombant et d’endosser celui du maçon dévoué.

Si l’Union européenne veut être quelque chose de plus qu’une alliance intergouvernementale entre États souverains, l’intégration juridique est primordiale. À la lumière de la récente actualité polonaise, Thierry Chopin et Jean-Baptiste Roche reviennent sur un principe fondamental  : pas d’Union politique sans primauté du droit de l’Union.

Dans l’embrasement 2020, pour faire un bilan et donner le cap, nous avons demandé à une vingtaine de personnalités mondiales de répondre à la question  : l’Union devient-elle plus autonome stratégiquement  ?

La dernière note du Groupe d’études géopolitiques.