« Libye fait le portrait d’un pays bien différent de celui des médias et des réseaux sociaux. Il montre la Libye des Libyens, celle des files d’attente devant les banques en quête d’un argent dévalué. La Libye de ceux qui ont combattu le régime de Kadhafi et qui maintenant regrettent une époque où, au moins, ils se sentaient en sécurité et ne manquaient pas d’argent, d’électricité ou d’essence. La Libye des personnes âgées ayant traversé des années de dictature et qui aujourd’hui continuent à surveiller leurs arrières. La Libye des mères attendant à leur fenêtre leurs enfants qui ne reviendront pas. Ou encore la Libye des gens ordinaires en proie à une terreur quotidienne, soumises au chantages des milices, faisant face à des abus et des enlèvements.

Dans ces planches que nous vous présentons en exclusivité, les paroles de Francesca Mannocchi et les dessins de Gianluca Costantini ne cessent d’interroger notre propre sens moral. Aussi terrible soit-elle, l’histoire qu’ils racontent laisse malgré tout filtrer quelques notes d’espoir. »

Dans les planches qui suivent, les auteurs apportent une réponse provocante à la question : « Qui sont les passeurs ? »

Pour commander l’ouvrage, c’est par ici.