Pascal Lamy

Pascal Lamy est l'ancien directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), où il a effectué deux mandats de 2005 à 2013. Il est président émérite de l'Institut Jacques Delors, président du Comité français du Conseil de coopération économique du Pacifique (PECC), président du Comité mondial d'éthique du tourisme et ancien commissaire européen au commerce. Il est également membre du conseil d'administration de nombreuses organisations. Il a été président de l'Institut Jacques Delors de 2004 à 2005. Depuis 2013, il en est le président émérite. Il est président du Forum de Paris sur la paix depuis 2019. Depuis 2022, il est aussi président de la Commission mondiale sur la réduction des risques climatiques liés au dépassement.


Comment relancer l’Union  ? Quelques jours après un Conseil européen tendu pendant lequel l’ouverture des négociations en vue de l’adhésion a été difficilement obtenue par la Moldavie et l’Ukraine, cinq grandes voix européennes étaient réunies au Sommet Grand Continent. Entre la critique de ses insuffisances passées et élaboration de l’avenir, l’Union s’avance sur une ligne de crête plus étroite que jamais. Une lecture essentielle à cinq mois des élections européennes.

À la tête de la Commission mondiale sur la réduction des risques climatiques, Pascal Lamy présente les résultats de la réflexion engagée par ce groupe transnational. Il décrit une stratégie de lutte contre la crise climatique qui articule plusieurs angles d’attaque et plusieurs échelles. Une lecture cruciale pour penser le futur de la guerre écologique.

Pour remédier à la crise du multilatéralisme, dans un monde pétri de tensions, une des clefs est le polylatéralisme. Ce concept vise à repenser les relations internationales, en dépassant le quasi-monopole des souverains, par le développement de formes hybrides d’organisations aptes à réunir des acteurs nouveaux et diversifiés et dont l’aiguillon sera l’efficacité.

Matisse, Icare (Jazz), 1947, Musée Pompidou

Face aux tensions à l’œuvre au sein de l’Union Européenne, Pascal Lamy appelle à la fondation d’une véritable anthropologie européenne. Il est temps de dépasser les enjeux strictement économiques et supra-politiques pour construire un récit commun.