Mohamed Bechikhi


«  Ce n’était qu’une gifle  », c’est par ces termes que le guide suprême iranien Sayed Ali Khamenei a qualifié les frappes contre les bases américaines en Irak à Ain – al -Assad et Erbil en pleine nuit de mercredi 8 janvier 2020. Une réaction iranienne était attendue à la fois par l’administration Trump, mais également par les principaux acteurs internationaux. Retour sur la séquence et sur son impact.