Thibaud Harrois


La visite de Trump au Royaume Uni, prévue pour le 13 juillet, est vue par certains partisans du Brexit comme la démonstration de la force de la «  relation spéciale  » entre les deux pays. Mais est-ce vraiment le cas  ? Avec le désengagement des États Unis de l’Europe et son approche unilatérale, Londres semble en fait plus proche de ses alliés européens.

Après deux ans de querelles sur les conséquences du Brexit sur la dévolution, une large majorité des élus au Parlement écossais a voté mardi 15 mai contre le projet de loi sur la sortie de l’Union européenne («  EU Withdrawal Bill  »), qui modifie les pouvoirs dévolus au Parlement et au gouvernement écossais.