Anahid Toufanian


Le navire Sea-Watch 3, affrété par l’ONG allemande Sea-Watch est resté bloqué en mer, empêché de débarquer ses passagers sur les côtes italiennes. Le 12 juin 2019 le bateau a secouru 53 personnes dans les eaux internationales en zone SAR (Search and Rescue) libyenne. Après 15 jours de discussions vaines avec les autorités italiennes la capitaine du navire Carola Rakete a décidé, malgré l’interdiction, de faire cap vers Lampedusa. Une analyse juridique permet d’identifier les nombreuses zones grises de telles situations.