Les défis posés par l’ère numérique sont nombreux et le droit semble plus que jamais y être confronté. A l’heure d’internet et des promesses de l’intelligence artificielle, la justice se veut prédictive, les algorithmes porteurs d’une révolution affectant la matière elle-même comme le quotidien de ses acteurs avocats ou magistrats. Ce sont aussi les libertés qu’il convient de préserver à l’heure d’Internet. L’ampleur des mutations est délicate à circonscrire tant elles paraissent rapides et nombreuses, une certitude réside néanmoins dans la portée des opportunités et des risques.

Cette conférence, organisée à l’Ecole Normale Supérieure par le Groupe d’études géopolitiques à l’occasion de la sortie du prochain numéro de la Revue des Juristes de Sciences Po, propose d’ouvrir à une réflexion sur ces questions au croisement du Droit et des technologies.

Intervenants : 

  • Kami Haeri, Avocat associé chez Quinn Emanuel,
  • Marc Mossé, Directeur des affaires publiques et juridiques de Microsoft Europe,
  • Bernard Stirn, Président de section au Conseil d’Etat,
  • Louis Assier-Andrieu, Professeur de l’Ecole de Droit de Sciences Po (Modération)

*** Pratique ***

La discussion se déroulera en Salle Dussane, au 45 rue d’Ulm, à partir de 19h15. L’accueil se fait dès 19h. Elle sera suivie d’un pot en présence de tout l’équipe du Programme GEG | Droit lancé à cette occasion.