Romain Le Cour Grandmaison


Cinq ans après la signature des accords de paix en Colombie et alors que des tensions semblent remonter à la surface, deux des principaux acteurs, l’ex-président Juan Manuel Santos et l’ex-commandant des FARC Rodrigo Londoño, dressent un premier bilan de ce processus historique et déterminent le long chemin qu’il reste encore à parcourir pour atteindre tous les objectifs.