Olivier Roy

Directeur de recherche au CNRS et directeur d'études à l'EHESS

Olivier Roy est directeur de recherche au CNRS et directeur d'Études à l'EHESS. Il est spécialiste de l'islam et auteur de nombreux ouvrages tels que L’Échec de l’islam politique (1992), Les Illusions du 11 septembre (2002), En quête de l’Orient perdu (livre d’entretiens avec Jean-Louis Schlegel, 2014), ou encore Le Djihad et la mort (2016).

Il a été également représentant spécial de la Présidence de l'OSCE au Tadjikistan (juillet à novembre 1993) puis Chef de mission de l'OSCE au Tadjikistan (février-novembre 1994). Il a notamment enseigné à l’Institut d’études politiques de Paris, et dirige depuis 2009 le programme Méditerranée de l’Institut universitaire européen de Florence.
Voir plus

Pour comprendre la percée de l’extrême droite en Europe et les dérives du centre, il faut mesurer les effets profonds d’une mutation anthropologique en cours en Occident  : le découplage entre valeurs et cultures. Une pièce de doctrine signée Olivier Roy.

La tactique Orban

Le 5 avril 2019, Viktor Orban lançait depuis Budapest la campagne de son parti, Fidesz, aux élections européennes. Derrière les formules coup de poings et les diatribes anti-bruxelloises, entre un appel à une européanisation du politique et l’exaltation d’une «  culture chrétienne  », Olivier Roy et la rédaction du Grand continent décryptent la rhétorique d’Orban.

Dans une société sécularisée en quête de valeurs, chasser le religieux revient à en faire la proie des braconniers du fondamentalisme. Le problème de l’Europe est donc aujourd’hui de promouvoir non pas l’expulsion du religieux vers la sphère privée, mais au contraire la resocialisation et la reculturation du religieux. Un texte inédit d’Olivier Roy.