Des Balkans à la mer Noire : héritages, identités et trajectoires européennes

Cliquez ici pour plus d'informations
13
juin 2024
De 11:00 à 20:00
Institut français en Bulgarie
pl. "Petko R. Slaveykov" 3, 1000 Sofia, Bulgarie
1000 Sofia
Partager

Présentation

Initié par l’Institut Français à l’automne 2023, le cycle « Face à la guerre – dialogues européens » consiste en une série d’événements organisés en partenariat avec Arte, Ouest France et Le Grand Continent, rassemblant de grandes personnalités européennes pour débattre des bouleversements engendrés depuis le début de la guerre en Ukraine. Le projet consiste à créer les conditions d’un dialogue européen pour interpréter les conséquences de la guerre et les bouleversements en cours qui ont une influence directe sur l’espace public européen.

Ce cycle se poursuit du 12 et 15 juin 2024 à Sofia et Plovdiv, avec le soutien de l’Institut français de Bulgarie.

11h30-13h00 – Table ronde : l’Europe face à la guerre

La guerre d’agression russe en Ukraine constitue un bouleversement pour l’Europe, qui se trouve confrontée à la nécessité impérieuse d’apporter un soutien massif à ce pays. Après des années de naïveté qui ont peut-être engendré un manque de préparation face à la menace russe, malgré les avertissements émanant des pays issus des «  terres de sang  », pour reprendre l’expression de l’historien américain Timothy Snyder, sommes-nous désormais sortis de cette phase ? L’invasion russe a également incité les décideurs européens à revoir leur approche de l’élargissement de l’UE afin de contrer Vladimir Poutine et ses ambitions. Quels impacts la guerre en Ukraine a-t-elle également eu sur l’Europe du Sud-Est et sur les politiques étrangères dans cette région ?

Avec : Sylvie Kauffmann, journaliste au Monde (France), Vessela Tcherneva, directrice-adjointe, European Council on Foreign Relations (Bulgarie), Constantin Sigov, philosophe (Ukraine), Una Bergmane, politiste et historienne (Lettonie). 

Modératrice : Elena Maximin, rédactrice en chef adjointe du Grand Continent. 

14h00-15h30 – Table ronde : les Balkans et les imaginaires frontaliers

​​​En raison de leur histoire complexe, du poids des empires, des rapports ambivalents avec l’Europe et de leurs nombreuses divisions politiques, ethniques et religieuses, les Balkans ont longtemps été le théâtre de divers imaginaires liés aux frontières. Ces représentations peuvent évoquer à la fois des notions de séparation sanglante et de bon voisinage, de richesse culturelle et de tensions interethniques, symbolisant alternativement une forme de «  handicap de l’hétérogénéité  » ou la puissance des mélanges et rencontres. Aujourd’hui encore, l’imaginaire des frontières continue d’alimenter les débats sur les identités, la souveraineté et les appartenances. 

Avec : Alexandre Lévy, journaliste et écrivain franco-bulgare (Le Temps, Courrier international), Ahmet Insel, politiste et universitaire (Turquie), Roumiana Preshlenova, directrice de l’Institut d’études balkaniques (Bulgarie), Milana Cergic, ethnographe (Bosnie-Herzegovine), Gergely Romsics, chercheur, Centre de recherche en sciences humaines, Institut d’histoire (Hongrie). 

Modérateur : Toni Nikolov, philosophe et directeur de la revue Kultura (Bulgarie). 

16h00-17h45 – Table ronde : l’Europe du Sud-Est et l’intégration à l’Union européenne 

L’élargissement de l’Union européenne dans cette région est devenu une exigence géopolitique depuis la guerre déclenchée par la Russie contre l’Ukraine. Ce conflit a aussi des effets ambivalents sur le processus. D’un côté, il remet le sujet de l’élargissement au centre des débats, mais d’un autre côté, cette guerre met en lumière le fait que des pays balkaniques sont loin d’être alignés sur la politique étrangère de l’Union.

Pour compliquer le dossier, des questions liées à l’État de droit dans les pays des Balkans occidentaux (indépendance de la justice ou des médias, corruption…) font craindre l’arrivée dans l’UE de nouveaux Etats qui pourraient suivre la voie tracée par la Hongrie de Viktor Orban. Il existe également un véritable risque d’importation de conflits au sein de l’Union européenne.

Historiquement, de nombreux pays des Balkans occidentaux ont rencontré des obstacles dans leur processus d’adhésion en raison de litiges bilatéraux avec certains États membres de l’UE. Cet état de fait nécessite une approche stratégique complexe de la part de l’Union européenne. Cette dernière pourrait se voir contrainte de dissocier le règlement des litiges bilatéraux du processus d’adhésion.

Reste enfin la question du développement, les candidats à l’intégration dans cette région rencontrent des difficultés économiques plus importantes encore que les pays les plus pauvres de l’UE.

Avec : Michel Foucher, géographe (France), Dimitris Christopoulos, professeur à l’Université Panteion (Grèce), Cyril Blondel, maître de conférences, Université de Reims Champagne-Ardenne (France), Clotilde Warin, chercheuse, chargée des affaires européennes au Centre d’analyse, de prévisions et de stratégie du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (France), Iulian Groza, directeur de l’Institut des politiques et des réformes européennes à Chisinau (Moldavie). 

Modérateur : Hristo Hristev, professeur associé de droit à l’Université de Sofia.

18h00 – Evénement artistique « Orient express » 

Voyage musical à travers les Balkans, projet présenté par Ina Kantcheva (avec des musiciens bulgares, grecs et turcs). 

Nous partirons de ces publications :
13 juin 2024
De 11:00 à 20:00
Institut français en Bulgarie
pl. "Petko R. Slaveykov" 3, 1000 Sofia, Bulgarie
1000 Sofia
Itinéraire →