Guyane. Le 27 février 2019, une fusée Soyouz a mis en orbite six satellites de la société OneWeb. D’ici fin 2021, OneWeb compte déployer une constellation d’environ six cent satellites dans le but de fournir une connexion Internet haut débit aux 3.5 milliards d’individus ne disposant pas à l’heure actuelle d’un accès à Internet1.

Pour mener à bien ce projet d’envergure, OneWeb s’est allié  avec le groupe européen Airbus Defense and Space pour la conception des satellites. Pour rentrer dans ses coûts et ses délais,  deux satellites doivent sortir chaque jour de l’usine nouvellement construite en Floride, pour un coût de fabrication de l’ordre quelques centaines de milliers de dollars par satellite. Comparés aux cinq mille satellites actuellement en orbite, construits de manière unique ou en petit série, OneWeb et Airbus ont dû adapter le domaine spatial à la production en série.

D’autres acteurs, comme SpaceX avec son projet Starlink2 ou bien la Chine avec Hongyan3 ont aussi prévu de déployer dans les prochaines années leur propre constellation comportant des centaines de satellites : ces différents projets devraient révolutionner la production de satellites ainsi que les différents vecteurs pour les mettre en orbite.

Ces constellations de satellites ne sont cependant pas la seule solution proposée pour permettre l’accès à l’Internet haut débit partout dans le monde. Google planche par exemple sur un projet de ballons stratosphériques, Loon. Chaque ballon devrait voler à une altitude de 20 kilomètres et permettre une connexion haut débit dans un rayon de 40 kilomètres autour de lui.

Sources :

Clément Roussel et Florentin Brocheton

Sources
  1. COEFFE Thomas, Chiffres Internet 2018, Blog du moderateur, 29 août 2018.
  2. Satellites may connect the entire world to the Internet, The Economist, 08 décembre 2018.
  3. GOH Deyana, China launches first Hongyan LEO comms satellite, Spacetechasia, 22 décembre 2018.