Charles-André Citroën

Charles-André Citroën est chargé d’études à l’Institut Montaigne


Dans un contexte d’impérialisme juridique américain et de montée en puissance de la dimension normative des Nouvelles routes de la soie, la capacité de l’Union à imposer des règles au plus grand nombre est un indispensable réceptacle de la puissance européenne et doit être un axe de travail prioritaire de la prochaine législature européenne.