mise à jour il y a 3 jours

L'observatoire Geopolitique du Covid-19

Le travail sur des données brutes, parfois instables, souvent abstraites, a été au coeur de la première réaction à la pandémie et de nos travaux.

Depuis son lancement en mars, l’Observatoire du Covid-19 du Groupe d’études géopolitiques est devenu le lieu de référence du débat scientifique et politique en langue française. Nos cartes et graphiques quotidiennement mis à jour, nos notes de travail, nos +200 analyses ont totalisé +1M de visualisations et +100 citations dans les médias nationaux et internationaux.

Il s’agit à présent de continuer cet élan, en y projetant les regards critiques et concrets des sciences sociales pour saisir les tendances et le sens profond des transformations de cette nouvelle séquence.

Pour contribuer à nos travaux vous pouvez écrire à [email protected]

Pour soutenir cette initiative vous pouvez faire un don défiscalisé, ou vous abonner au Grand Continent, la revue éditée par le Groupe d’études géopolitiques.

À propos de l’Observatoire géopolitique du Covid-19. Lire plus

La vaccination à
l’échelle continentale

Chaque jour à partir de 7h30 du matin vous trouverez sur cette page des graphiques et des cartes inédites présentant des données fiables, régulièrement mises à jour, à l’échelle pertinente.

La vaccination à
l’échelle mondiale

Chaque jour à partir de 7h30 du matin vous trouverez sur cette page des graphiques et des cartes inédites présentant des données fiables, régulièrement mises à jour, à l’échelle pertinente.

La course aux
vaccins

Chaque jour à partir de 7h30 du matin vous trouverez sur cette page des graphiques et des cartes inédites présentant des données fiables, régulièrement mises à jour, à l’échelle pertinente.

L’accès aux
vaccins

Chaque jour à partir de 7h30 du matin vous trouverez sur cette page des graphiques et des cartes inédites présentant des données fiables, régulièrement mises à jour, à l’échelle pertinente.

Tendances
globales

Chaque jour à partir de 7h30 du matin vous trouverez sur cette page des graphiques et des cartes inédites présentant des données fiables, régulièrement mises à jour, à l’échelle pertinente.

Pour suivre avec intelligence cette séquence, notre lettre quotidienne présente un article, des cartes et des données mises à jour. On s’inscrit ici.
Grands formats

formes cercles carrés couleurs bleu vert

La pandémie a profondément perturbé les échanges internationaux, tant par ses aspects sanitaires que par les conséquences économiques qu’elle engendre et dont nous ne connaissons aujourd’hui que les prémisses. Marco Torsello et Matteo Winkler délivrent ici une analyse juridique sur le sort qui pourraient être réservé aux contrats internationaux dans un contexte troublé.

Tableau art Vasile Dobrian formes et couleurs chaudes rouge orange jaune bleu

La crise sanitaire a mis en évidence les failles des organisations internationales dans la gestion de la crise du Covid-19. En particulier, la gestion de l’épidémie par l’OMS a été très commentée. Morten Brogerg identifie pour le Grand continent les carences du Règlement sanitaire mondial et se prononce pour une nécessaire révision.

Image art contemporain La réponse européenne au Covid-19 : de l'émulation à la coordination réglementaire ? RED droit au temps du coronavirus

Dépassant, par sa nature, les frontières, le Covid-19 a été une question d’intérêt commun européen depuis sa toute première détection sur le continent. Pourtant, cette pandémie a été essentiellement traitée comme une question nationale. Les États membres ont adopté leurs propres réponses nationales, différentes, non coordonnées et parfois concurrentes. Justifier un tel résultat comme étant la conséquence inévitable de la compétence limitée de l’UE en matière de santé publique est un argument souvent avancé mais largement inexact. Le présent article tente pour la première fois de comprendre comment des réponses nationales aussi fragmentées, non coordonnées mais finalement convergentes au Covid-19 ont vu le jour dans l’ordre juridique de l’UE. Pour ce faire, il systématise la réponse européenne en différentes étapes.

La crise du coronavirus a plongé l’économie mondiale dans une incertitude brutale et profonde, ainsi que les systèmes énergétiques. L’Europe ne fait pas exception  : la chute de la demande en énergie a précipité la baisse momentanée des émissions de CO2 et des prix de l’électricité sur les marchés de gros. La rupture de certaines chaînes d’approvisionnement stratégiques a révélé les interdépendances économiques entre l’Europe et ses partenaires commerciaux. Si ces chaînes ont déjà été résorbées, ou sont en voie de l’être, cette crise est l’occasion de penser notre système énergétique et ses écosystèmes, entre résilience, sécurité d’approvisionnement, stratégie industrielle et surtout transition vers une société bas-carbone.

La crise du Covid-19 aura un impact important et durable sur le commerce international dont nous avons encore du mal à dessiner les traits et la mesure. Lukasz Gruszczynski tente aujourd’hui d’identifier ce que pourraient être les conséquences à court et long terme de la pandémie sur les échanges internationaux.

Image cover GEG report Sustainable and innovative financing tools against epidemics green finance economic recovery plan global economy Covid-19 financial crisis ecology geopolitics development Europe public healthcare political management policy pandemies

Heterogeneous data, knowledge and profiles that rarely meet must be brought together to give shape, during the crisis, to the world that will come after. Groupe d’études géopolitiques releases today, within the framework of the Covid-19 Geopolitical Observatory, its fifth working paper, signed by Pauline Deschryver, with a foreword by Guido Schmidt-Traub, Executive Director UN Sustainable Development Solutions Network.

Image couverture Note GEG Les outils du financement durable et innovant contre les épidémies Pauline Deschryver Guido Schmidt-Traub développement durable finance verte plan de relance économique économie mondiale crise financière du Covid-19 géopolitique développement Europe santé publique gestion politique pandémies

Il faut rassembler des données hétérogènes, des savoirs et des profils qui se parlent rarement pour donner forme, pendant la crise, au monde qui viendra après. Le Groupe d’études géopolitiques publie aujourd’hui, dans le cadre des travaux de l’Observatoire géopolitique du Covid-19, sa cinquième note de travail signée Pauline Deschryver, avec un avant-propos de Guido Schmidt-Traub.

Le Grand Continent logo