Archives


«  En France, le problème est la professionnalisation politique  ». Rémi Lefebvre, auteur de trois ouvrages récemment parus, Faut-il désespérer de la gauche  ?, Les mots des partis politiques et L’entreprise Macron à l’épreuve du pouvoir, répond à nos questions sur l’avenir de la forme-parti et les reconfigurations du paysage politique français.

«  La philosophie politique est à refaire, pour elle-même bien sûr mais aussi en ce qu’elle est constitutive de la raison pratique des communautés humaines. Maxence Brischoux y entre de plain-pied par l’économie politique des nations modernes, non oublieuses pour autant de l’aiguillon socratique des vertus  ». Alexandre Escudier nous offre sa lecture de Le commerce et la force.

«  Nous accordons souvent plus d’attention aux frontières en tant que résultat, en regardant nos cartes et atlas et en pointant les lignes sur la carte, ce qui ne permet pas de voir à quel point ces lignes sont en réalité dynamiques  ». Avec le réchauffement climatique et les concurrences entre grandes puissances, les conflits frontaliers sont appelés à devenir fondamentaux. Nous nous sommes entretenus avec Klaus Dodds pour mieux comprendre les enjeux autour des frontières.

Dernier roman de l’écrivain irako-allemand Abbas Khider, Der Erinnerungsfälscher (Le faussaire de souvenirs) rend compte de l’existence d’un ancien réfugié irakien en Allemagne, des trahisons de la mémoire et des promesses de l’écriture.

«  Lorsque l’on voit ce qui se passe en Ukraine aujourd’hui, je pense que l’on peut clairement dire que la Russie a perdu la bataille du récit  ». Olivier Schmitt étudie la fascination que certains courants politiques français ont développé pour Vladimir Poutine et les stratégies d’influence à l’intérieur et à l’extérieur de la Russie.

«  Sur cette carte que trace l’autrice, nous assistons à un voyage dans le passé qui se prolonge jusque dans le présent  ». Las formas del querer, le roman d’Inés Martín Rodrigo, Prix Nadal 2022, explore les différents visages que peut prendre l’amour et s’appuie sur la mémoire pour raconter une histoire familiale.