Résultat pour : Maréchal Haftar


Malgré la pression de la communauté internationale, l’opération militaire lancée par Khalifa Haftar le 4 avril se poursuit. L’homme fort de l’Est a décidé de mettre fin à la présence du gouvernement de Tripoli, soutenu par l’ONU, et compte reprendre la capitale par les armes. Un contrecoup pour comprendre qu’en est-il de la stratégie du maréchal Haftar, de ses soutiens et de la nouvelle configuration politique en Libye qui est en train de se créer.

Olivier Vallée analyse le dernier numéro de la revue Hérodote, paru au troisième trimestre 2021, qui traite du chaos libyen et compte des contributions comme celles d’Alex van de Walle, Mary Fitzgerald ou encore Ali Bensaad.

Photo Erdogan Turquie Méditerranée : le sommet d’Ajaccio dans les crises conflit France Macron Grèce Chypre guerre sommet d'Ajaccio

Le sommet du Med 7 à Ajaccio commence ce jeudi dans un climat de tension exacerbée, polarisée autour des questions turque et libyenne.

Selon Gilles Kepel, ce sommet est l’occasion pour les Européens de transformer l’essai de la séquence positive enclenchée en juillet pour se doter d’une véritable politique étrangère et de sécurité commune.

soldat guerre libye champ de bataille observe jumelles

Aujourd’hui, un an après jour pour jour, nous commémorons le carnage du 2 juillet 2019 dans un camp de migrants en Libye. Dans la banlieue de Tripoli, à Tajoura, un centre de migrants était visé par un raid aérien, entraînant la mort d’au moins 53 personnes.

Lors d’une visite du président Abdelmajid Tebboune, le 2 juin, au ministère de la défense nationale à Alger, le général-major Said Chenegriha a «  hautement valorisé  » le contenu de l’avant-projet de révision constitutionnelle présenté le 8 mai par le chef de l’Etat, tout particulièrement «  en ce qui concerne la possibilité de l’intervention de l’Armée Nationale Populaire (ANP) en dehors des frontières nationales.  » Cet énième toilettage de la constitution de 1976 perpétue la confusion des pouvoirs au profit d’un homme providentiel, flatte le peuple et consacre le rôle de l’armée dans sa contre-révolution du Hirak.