Résultat pour : MAIRES MÉDITERRANÉE


Réélue en 2018 à la mairie d’Ancône, Valeria Mancinelli est membre du Parti Démocratique (PD) italien. En 2018, elle gagne le World Mayor Price 2018, pour « sa contribution exceptionnelle à sa communauté. » Valeria Mancinelli se distingue par son approche pragmatique et réaliste de la politique ; elle situe son action à l’échelle locale et se fonde sur une philosophie « des petits pas. »

Éternel partisan et défenseur d’un rôle majeur de la Méditerranée dans l’Union européenne, en lutte continue contre la criminalité organisée, Leoluca Orlando se distingue pour sa vision politique prévoyante et sa lucidité par rapport au rôle et à la future évolution de la capitale sicilienne. Celui qui fut maire de Palerme à trois reprises depuis 1985 n’a cessé de vanter les mérites de sa ville et de promouvoir un modèle original face aux migrations pour d’autres ports de Méditerranée.

Le soulèvement populaire algérien est porteur de promesses, à l’image de la chanson « La Liberté », que chantent en cœur les manifestants. Pourtant, le momentum ouvert par le Hirak ne doit pas faire oublier ses causes profondes. Francis Ghilès, chercheur au CIDOB de Barcelone, revient sur les facteurs qui détermineront le futur politique de l’Algérie.

À l’heure où Jared Kushner vante les mérites du plan de paix pour le Proche-Orient commandé par Donald Trump, le fond comme la méthode avivent les tensions intercommunautaires au pays du cèdre. Depuis 1948, le Liban joue le rôle tampon quant aux conséquences du conflit israélo-palestinien. Dans un contexte où l’équilibredu pays est particulièrement fragile, nous proposons une analyse de sa situation historique vis-à-vis des réfugiés palestiniens à l’aune de l’actualité du « deal du siècle ». Cette approche diachronique permet de préciser les contours d’une double injustice — d’une part à l’égard des réfugiés palestiniens, d’autre part à l’égard des libanais — que les développements de la politique extérieure américaine pourraient renforcer.

Ce que nous avons l’habitude de nous raconter à propos de nos origines est faux et perpétue l’idée que l’inégalité sociale est inévitable. S’interrogeant sur la persistance du mythe de la
« révolution agricole », David Graeber et David Wengrow affirment que nos ancêtres ont en fait bien plus à nous apprendre.

Bloc-Notes Petit manuel de fillonisme Pas de secret, pas de détour : l’arme principale de notre analyse est le programme, le “projet pour la France” de François Fillon. De la publication originale (et quelque peu indigeste) avant les primaires, sont restés une centaine de pages, 80 en déduisant les chiffrages. Ici pour le télécharger. Cannes […]