Géopolitique de l’agriculture

Par le pôle cartographie

Alors que les yeux du monde sont tournés vers la Corée du Nord et Jérusalem, ceux de l’Europe vers le Donbass et la Catalogne et que les thèmes du multilatéralisme ou de l’Europe de la défense attirent l’attention des commentateurs, l’agriculture est rarement considérée comme un objet d’étude géopolitique. Pourtant l’agriculture est au centre de plusieurs débats éminemment géopolitiques comme les négociations pour les accords de libre-échanges entre l’Union européenne et les Etats-Unis (TAFTA) et le Canada (CETA). Elle est également un des piliers de l’Union européenne : 40% du budget de l’Union européenne y est consacré dans le cadre de la politique agricole commune (PAC), dont 70% sont des aides directes aux agriculteurs et plus de 20% sont reversés aux collectivités dans le cadre de la politique de développement local.

Les trois cartes ci-après, réalisées par Matthias Guiguet pour le pôle cartographie du GEG, donnent un aperçu des enjeux agricoles européens : le financement de l’agriculture par la PAC, la part croissante de l’agriculture biologique qui répond à une demande des consommateurs et aux objectifs de la PAC 2014-2020 et les résultats du vote de la Commission européenne du 27 novembre 2017 pour l’utilisation du glyphosatescreenshot-2017-08-24-23-44-373