Un parcours européen

Dans les deux mois prochains, la lettre du dimanche (inscriptions : tiny.cc/lldd) traversera plusieurs fois l’Europe dans tous les sens, à la recherche de cuisines et de littératures trop grandes pour être simplement nationales, encore assez singulières pour se trouver en un endroit, sur le grand continent.

De Copenhague à la pointe du talon italien, les Pouilles. De Tel Aviv à Bruxelles, pour aller jusqu’à l’est de l’Ukraine et à l’ouest extrême des Açores, plantées au milieu de l’Atlantique. Et encore, Paris, encore Londres et peut-être, s’il reste un peu de temps, la Corse… Ce sera l’occasion pour nous de découvrir les contradictions d’un continent formellement uni mais dont l’union ne représente pas toujours grand’chose, insuffisamment européenne. En appréciant les ambiguïtés de l’articulation entre la grande et la petite échelle, nous présenterons parfois d’une manière concrète les impasses d’un politique sortie de ses gonds — et ses perspectives.

À dimanche prochain !

Directement de Copenhague, pour la première lettre d’été sur le Danemark, la Scandinavie et l’Europe avec @GEGNordiques.